Votre agence d'aide a domicile Grenoble

Notre agence de Service d'Aide et d'Accompagnement à domicile a été créée en 2019.

Elle émane de la réflexion de deux professionnels par l'expérience confirmée dans le maintien à domicile :
- Madame Marilyn LEGER, Présidente de la structure
- Monsieur Mathieu HELIE, Directeur Général.

Les ressources DOM'CARE

- Chez DOM'CARE, nous donnons la possibilité au public de rapidement identifier nos services.

- Notre politique de recrutement est conforme à nos valeurs et engagements de service.

- Nous développons une politique de formation constante et individualisée.

- Notre démarche partenariale nous permet d'apporter une meilleure réponse aux besoins en mutualisant les compétences.

- L'outil informatique que nous utilisons est performant et nous permet de vérifier l'adéquation entre les compétences de notre personnel et les besoins de nos bénéficiaires.

- Notre organisation est unique : une micro-sectorisation des plannings d'intervention pour être toujours plus proche de vous.

Les forces de votre agence d'aide à domicile sur Grenoble


La loi du 2 janvier 2002 pour les services et agences d'aide à domicile

La loi ASV fait basculer tous les services d’aide à domicile dans le secteur médico-social pour lequel la loi du 2 janvier 2002 régit les principaux fondements.

Les gestionnaires doivent par ailleurs respecter un cahier des charges national qui est fixé par le décret du 22 avril 2016. Le cahier des charges contient les conditions techniques minimales d'organisation et de fonctionnement applicables aux SAAD qui interviennent auprès des personnes âgées de plus de 60 ans, des personnes handicapées, mais aussi des familles fragiles.

Nous agissons également sur l’obligation d’évaluation externe - Loi du 02 janvier 2002. Cette loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale place l’usager au cœur du dispositif et fixe comme objectifs principaux :

  • Promouvoir le droit des usagers, au travers de la mise en place de plusieurs outils dans l’aide à domicile (affichage de de la charte des droits et libertés de la personne accueillie, projet de service, règlement de fonctionnement intégré au livret d'accueil qui lui est remis systématiquement sous forme de papier à chaque personne ou au représentant légal, etc.)
  • Le recueil de consentement mutuel (Nouvelle Loi d’adaptation de la société au vieillissement du 28 Décembre 2015 tend à améliorer et renforcer les droits personnes âgées par le décret n°2016-1066Bdu 3 août 2016)
  • La désignation de la personne de confiance (par le décret N°2016-1395 du 18/10/2016 fixant les conditions dans lesquelles est donnée l’information sur le droit de désigner une personne de confiance mentionnée à l’article L. 311-5-1 DU CASF)
  • Les modalités de rupture de contrat
  • Le portail national internet pour les personnes âgées
  • Le signalement des actes de maltraitances
  • Interdiction de faire des donations aux personnes physiques œuvrant dans ESMS
  • La protection juridique des majeurs
  • Promouvoir et généraliser les pratiques évaluatives (l’établissement ou le service doit réaliser une : Évaluation interne : Le décret n°2017-705 du 2 mai 2017 précise les conditions spécifiques de l’évaluation des Saad et notamment le calendrier réglementaire)

Les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) réputés autorisés (Loi ASV) sont exonérés de la première évaluation interne suivant la date de leur autorisation. Évaluation externe : tous les sept ans par des organismes habilités.

Fermer le menu d'accessibilité